Domaine de La Capitaine
En 1990, Reynald Parmelin reprend la moitié du domaine viticole familial. En un quart de siècle, les trois hectares qu'il a reçus se sont transformés en une exploitation de plus d'une vingtaine d'hectares. Dès 1994, il décide de se tourner vers l'agriculture biologique. Il devient ainsi le premier domaine certifié du canton de Vaud. A ses débuts, Reynald Parmelin fait aussi un choix original, qui s'avèrera un coup de génie marketing. Il décide de conditionner tous ses vins dans une bouteille bleue, ce qui leur permet d'être identifiés au premier coup d'œil. Reynald Parmelin a plusieurs fois remporté le titre de « meilleur vin bio suisse » lors du Grand Prix du Vin Suisse avec son Johanniter, un cépage résistant aux maladies et son Pinot Noir Vieilles Vignes. Ses vins classiques, ainsi que ses cuvées haut de gamme de la Collection Agénor (deux assemblages rouges, un Merlot et un Chasselas Premier Grand Cru), se sont fait une place sur les grandes tables de Suisse, mais aussi dans plusieurs pays voisins et d'Europe du nord.